Loading...
Malgré les aveux de Nordahl Lelandais, qui a affirmé avoir tué “par accident” la jeune Maëlys, son frère Sven peine à croire sa culpabilité. “Jamais je me serais douté, je n’ai pas pu déceler quoi que ce soit, explique-t-il. Il a toujours été fermé, très fermé.” Sa famille et ses proches décrivent l’accusé comme doux et attentionné envers ses neveux et sa filleule, mais ses ex-petites amies parlent d’un menteur et d’un manipulateur. 

Comments

Leave a Reply